Le rat de ville et le rat des champs

Avec « Le Rat de ville et le Rat des champs », c’est de la nature même de l’enseignement dont il est question. On peut comprendre « devil » (diable en anglo-normand) ce qui est double, qui est artificiel et voir en « des champs » notre nature profonde faite d’ermitage et un éloge au havre que fût Port-Royal-aux-champs. Cette demeure Janséniste qui fût un des foyers de la Révolution qui couvait déjà au sortir de la Fronde. Tout aussi révélateur sera l’arcane « 9 » du tarot qui poste « L’Ermite ». Lame qui ne pense pas selon les normes de notre Monde commun. Mais juste à côté, au-dessus, dans un autre espace clos que l’on nomme un Temple.

  Le Rat de villes, Rat des champs